Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un Intellectuel né de nouveau

VOUS AVEZ POUR PERE LE DIABLE , ET VOUS VOULEZ ACCOMPLIR LES DESIRS DE VOTRE PERE. IL A ETE MEURTRIER DES LE COMMENCEMENT, ET IL NE SE TIENT PAS DANS LA VERITE, PARCE QU’IL N’Y A PAS DE VERITE EN LUI. Jean 8. 44 L’homme naît bon mais la société le corrompt...

Lire la suite

Le chant de ma lyre

Ô lyre rêvant les mots des beaux sentiers du destin pour réveiller l’aurore des archipels désespérés et sortir des horizons voilant tout lever de soleil je pénètre au sanctuaire du Verbe pour moissonner avec mes mots avides d’incandescence mes mots de...

Lire la suite

Une étrange destinée

Le soleil copieusement prenait de l’ombre l’horizon se mourait au chant des canons l’enfant debout près d’une femme éteint avait le sourire son regard contemplait la vie couchée dans une mer de sang pieds nus il tenait la main raide de la jeune femme...

Lire la suite

Curieuse feuille

Feuille ressource des trésors de ma lâche nudité sous l’aile meurtrie du soleil déchaîne ton cœur sec comme un désert le vent ici grince son angoisse les hiboux sur les toits assis dans l’obscurité crient leur fureur des nuits sans proie rallumant la...

Lire la suite

Pleure ô ma terre

Pleure ô ma terre Terre des fraternités étranglées Pleure tes grigris piétinés Pleure ô ma terre Terre des fétiches bombardés Pleure ô ma terre Terre des valeurs déshumanisées Pleure ô ma terre Terre des tamtams aux abois Pleure ô ma terre Pleure ta liberté...

Lire la suite

Irréversible credo

J’ai pour ciel la vie en abondance Pour évangile la fraternité entre les peuples Pour unique culte la justice Pour ultime communion la liberté Pour fidèle bréviaire la douceur Pour chapelet le cœur pur Pour fête de Noël la compassion Et pour fête de pâques...

Lire la suite

La lune courait dans le ciel

La lune courait dans le ciel criblé de poussières étincelantes La nature jouait un concert aux brumeuses mélodies Dans la chaleur des chauds draps l’âme Pourchassait les rêves ou les cauchemars Les premiers chants de la perdrix Lancèrent leurs appels...

Lire la suite

Masque du temps et des ans

Un masque souverain trône à l’horizon Les mains veinées à l’encre de nuit - C’est moi ô mortels Le puissant roi de la terre Là dans la dégringolade des saisons S’élève mon invisible temple En sa nef se dresse L’autel des appétits mondains Vers lesquels...

Lire la suite

Univers de fées

I Les fées jaillissent des ondes de liesses et romancent l’amour assis au trône des lingots d’or. Elles brodent la parole moderne avide de diamants et de perles. Aux oreilles pendent des roues en argent. Les pieds les jambes et les bras sont des jalons...

Lire la suite

1 2 3 > >>