AMOUR DES IVRESSES

Publié le par Saltaire

 

 

Au Botanic Garden de Limbé

hommes et femmes sont invités

à un mariage haut en couleur

en pleine saison des fêtes de joies

au cours de ce mariage d’or et de perles

Le Makossa le Hip-hop

La Salsa le Bikutsi 

le champagne le whisky et la Castel

ouvrent leur palais

aux amis du ventre et de la chair

et le piment des désirs

enflamme les passions

les sens réchauffés par les vapeurs du vin

plongent dans la mémoire des rêves

couleur de sang

oh ! au nom d’un gâteau pour âme seule  

leur félicité est sauvagement retournée

pour la satisfaction

des cœurs accrochés à leur nombril

le résultat est épatant

yeux pochés

remplis d’étoiles sanglantes               

vêtements aux mille figures de crasse

dents brisées en miettes étoilées

fronts hérissés de bosses pyramidales

nez grotesquement taillés en triangle

lèvres fendues en formes géométriques

mentons bizarrement mordus et tordus

visages hermétiques - ô tristes nuits surréalistes

vie juchée à un venin incurable –

enivrant mauvais vin le caractère

et mille crachats en ondes infinies

sur le petit cercle des cœurs maudits

ô pages écrites au nom du bonheur

mendiant dans le noir de leur noce l’heure

beaux spectacles de nos passages sur terre !

                                                                                                                           

                                                                                 Yaoundé 30 janvier 1987

                                                                          et mars 2010

Publié dans Poésie -Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article