Une étrange destinée

Publié le par LEUTCHA MICHEL / NOM DE PLUME : MICHEL SALTAIRE

Le soleil copieusement prenait de l’ombre

l’horizon se mourait au chant des canons

l’enfant debout près d’une femme

éteint avait le sourire

son regard contemplait la vie

                                               couchée dans une mer de sang

pieds nus il tenait

la main raide de la jeune femme

une ondée de larmes

arrosait la vallée

sans répit les canons tonnaient

et son cœur maudissait

ces tonnerres inhumains

la main tendue il attendait du secours

et personne pour séparer

la mort de la vie

le soleil copieusement prenait de l’ombre

l’horizon se mourait au chant des canons

et le petit enfant attendait

le réveil de sa mère

la mort sourde aux cris des humains

entassait du coton dans ses oreilles

et personne pour séparer

la vie de la mort

une âme bientôt rendra ses jours à la terre

 

Ngaoundéré 28 novembre 2013

 

 

                  

                                       

                                      

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article